Objet
Accueil »  » Coiffeuse formant psyché en frêne, 1957 | Louis Sognot

Sognot Louis - Coiffeuse 1957 _ Galerie Arcanes l Arts Décoratifs XXe - Art Contemporain Paris

Coiffeuse formant psyché en frêne, 1957 | Louis Sognot

Année : Circa 1957
Matériaux : Frêne, miroirs, bronze
Dimensions : 170 x 119 x 34,5 cm
Artiste : Louis Sognot
Cet objet est disponible

Description de l’objet

Coiffeuse en frêne, 1957.
Coiffeuse formant psyché en frêne. Les trois miroirs sont fixés dans des cornières en bronze chromé mat. De part et d’autre, le meuble présente deux tablettes en verni laqué noir sous lesquelles ouvre un tiroir à poignée en bronze chromé mat. La coiffeuse repose sur une base rectangulaire en frêne, à doucine. Elle est estampillé au dos par la maison d’ébénisterie “Maurice Rinck”.

Cette coiffeuse fut présentée au salon des Arts Ménagers de 1957.

Cet objet vous intéresse ?

Sognot Louis - Chaise longue rotin 1959 _ Galerie Arcanes l Arts Décoratifs XXe - Art Contemporain Paris

A Propos de l’artiste

Louis Sognot (1892-1969)
Louis Sognot étudie à l’école Bernard Palissy puis entre chez Jansen où lui sont enseignés les fondements même de l’ébénisterie traditionnelle. Chez Krieger, il est confronté au problème d’aménagements d’espaces réduits et s’intéresse à l’aspect fonctionnel du mobilier. En 1920, il travaille pour Primavera et adhère à l’UAM en 1930.
Pour habiller ses meubles, Louis Sognot emploie de belles essences de bois, et n’hésite pas à utiliser des matériaux modernes tels que le duralumin, la glace et le verre. Il collaborera avec, entre autres, Charlotte Alix, Serge Mouille ou encore Maurice Rinck et enseignera à l’Ecole Boulle, à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs et à l’école de l’Union centrale des Arts décoratifs.