Accueil » Artistes » Jacques Adnet
Adnet Jacques - Ambiance _ Galerie Arcanes l Arts Décoratifs XXe - Art Contemporain Paris

Jacques Adnet (1900 – 1984)

Diplômé de l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs, Jacques Adnet fait ses premiers pas sous l’égide de Maurice Dufrêne qu’il assiste dès 1922 à la Maitrise des Galerie La Fayette. Il figure parmi les premiers « Ensemblier-décorateur » et expose dès 1923 dans divers salons, dont le Salon des artistes décorateurs de Paris et créé avec son frère jumeau Jean des meubles fonctionnels, à la ligne architecturée forte et très sobre, dans des matériaux nobles et raffinés.
En 1928, Jacques Adnet est nommé directeur de la Compagnie des Arts Français des Galeries Lafayette. Doté d’un bel esprit collaboratif, il s’entoure alors d’artistes aujourd’hui illustres qui partagent ses préoccupations esthétiques, qu’ils soient peintres (Dufy, Léger, Chagall), céramistes (Jean Besnard, Jacques Lenoble), dinandiers (Linossier), orfèvres, tapissiers, ou encore décorateurs (Francis Jourdain, Charlotte Perriand). Situé à l’angle de l’avenue Matignon et de la rue du Faubourg St Honoré, son atelier devient un foyer créatif incomparable qui permettra aux arts décoratifs français un épanouissement exceptionnel dans les années 50.
De fait, Jacques Adnet reçoit de nombreux honneurs pour ses créations. La construction du pavillon de Saint-Gobain lors de l’Exposition internationale des Arts et des Techniques de 1937 lui vaut le grand prix d’architecture et il est par ailleurs invité à présider le très renommé Salon des artistes décorateurs de 1948 à 1949. A cette époque, il propose un mobilier en métal gainé de cuir ou de skaï fonctionnel, aux lignes simples et élégantes, répondant parfaitement au renouveau de l’esprit moderne, comme en témoignera Blaise Cendars :

« les sept merveilles du monde moderne sont : le moteur à explosion, le roulement à billes, la coupe d’un grand tailleur, la Musique d’ameublement de Satie, l’argent, la nuque rasée d’une femme coiffée à la garçonne et, naturellement, l’œuvre de l’ensemblier décorateur Jacques Adnet » (Blaise Cendrars, Profond aujourd’hui )

Jacques Adnet reçoit de nombreuses commandes pour ses ensembles mobiliers. Il habille l’hôtel de M. Franck Jay Gould, ou encore le cabinet de travail du président de la République au château de Rambouillet ; il travaille également pour plusieurs paquebots dont le Ferdinand de Lesseps. En 1959, il met fin à la Compagnie des Arts Français pour prendre la direction de l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs jusqu’en 1970.

Arts Décoratifs XXe

Expositions de cet artiste

Adnet Jacques - Ambiance _ Galerie Arcanes l Arts Décoratifs XXe - Art Contemporain Paris

Jacques Adnet

Galerie Arcanes