Artiste
Accueil »  » Jean Prouvé
Prouvé Jean - Bureau Direction BM11 1950 _ Galerie Arcanes l Arts Décoratifs XXe - Art Contemporain Paris

Jean Prouvé (1901-1984)

Jean Prouvé est né en 1901 à Nancy. Fils du peintre Victor Prouvé, il suit dès l’âge de seize ans une formation en ferronnerie chez Borderel et Robert, où il développe son goût du travail de la matière. Revenu à Nancy, il fonde en 1924 son premier atelier. Là, il expérimente les propriétés du métal et teste de nouvelles techniques de soudure et de polissage. Contrairement à ses contemporains, Jean Prouvé préfère à l’utilisation du tube celle de la tôle pliée, qu’il associe généralement au bois. Ses meubles ne sont par ailleurs plus composés sur des planches à dessin, mais issus de prototypes qui se veulent avant tout fonctionnels et largement diffusés.
 
L’originalité des conceptions de Prouvé est rapidement remarquée et leur esthétique architectonique, aux lignes simples, robustes et élégantes, est appréciée. De fait, entre 1925 et 1930, le designer voit ses commandes se multiplier et se diversifier. Travaillant de pair avec des architectes tels que Tony Garnier ou Beaudouin et Lods, il conçoit l’aménagement d’hôpitaux et établissements scolaires, réalisant par exemple l’équipement des chambres de la Cité universitaire de Nancy, ou encore celui de l’hôpital Edouard-Herriot à Lyon.
À Paris Jean Prouvé fait la connaissance de Le Corbusier et de Mallet-Stevens. Il participe en 1929 à la création de l’Union des Artistes modernes aux côtés de Charlotte Perriand, avec qui il réalisera notamment les étagères bibliothèques en bois et plastique coloré des maisons universitaires du Mexique et de la Tunisie à Antony. Pour lui, l’industrialisation du bâtiment et du mobilier doit contribuer au progrès social. C’est sans doute pourquoi, loin de se limiter à la conception de meubles, il se lance dans la mise au point de maisons préfabriquées, facilement transportables et démontables, telles que la maison BLPS, dont le ministère de l’Armée commandera 300 exemplaires. Parallèlement, il crée en 1946 les Ateliers de Maxéville, au sein desquels est produite une gamme complète de meubles présentés en exclusivité par Steph Simon à Paris.
 
Jean Prouvé quitte les Ateliers de Maxéville sept ans plus tard pour installer son bureau d’étude à Paris. Il poursuit ses collaborations autour de nombreux projets de constructions et d’aménagement et enseigne de 1957 à 1969 au Conservatoire national des arts et métiers. En 1963, il reçoit le prix Auguste Perret de l’Union internationale des architectes.

Arts Décoratifs XXe

Expositions de cet artiste

Cet artiste n'est dans aucune exposition pour le moment. Retrouvez toutes les expositions de nos artistes en vous rendant sur cette page.