Objet
Accueil »  » Salon en cuir blanc, circa 1960 | Marc Du Plantier

Duplantier Marc - Salon cuir blanc _ Galerie Arcanes l Arts Décoratifs XXe - Art Contemporain Paris

Salon en cuir blanc, circa 1960 | Marc Du Plantier

Année : Circa 1960
Matériaux : Cuir blanc, bois teinté noir
Dimensions : Canapé : 85 x 220 x 84 cm fauteuil : 85 x 88 x 88 cm
Artiste : Arts Décoratifs XXe | Autres pièces
Cet objet est disponible

Description de l’objet

Important salon comprenant un canapé trois places et deux fauteuils confortables entièrement recouverts de leur  cuir blanc d’origine. Pieds cubiques en bois teinté noir. Circa 1960.
Canapé : 85 x 220 x 84 cm
Fauteuil : 85 x 88 x 88 cm

Marc Du Plantier (1901-1975)
Marc Du Plantier se forme à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris et dans l’atelier de l’architecte Gabriel Héraud. Il s’orient ensuite vers la réalisation de décors de théâtre, travaillant notamment pour la Comédie Française, avant d’entrer chez Jenny puis Doucet comme dessinateur modéliste. Cependant c’est en tant que décorateur que Marc du Plantier se fait connaître. Son mobilier, réalisé pour une clientèle fortunée, est éclectique : secrétaire gainé de galuchat bleu au classicisme luxueux, console baroque en fer forgé laqué noir, fauteuil « Luge » au style dépouillé et à la ligne graphique et moderne. Marc Du Plantier reçoit de nombreuses commandes. Il œuvre dans les années 40 à l’aménagement de plusieurs palais d’Espagne, travaille notamment pour le banquier Juan March, et conçoit le décors de plusieurs apparentements et hôtels particuliers en France et à Alger. En 1955, il réalise des ensembles mobiliers pour le palais de l’Elysée.

Cet objet vous intéresse ?

En Mars à la galerie Arcanes - En mars à la galerie_ Galerie Arcanes l Arts Décoratifs XXe - Art Contemporain Paris

A Propos de l’artiste

Spécialisée dans les Arts décoratifs du XXe siècle, la Galerie présente depuis son ouverture une sélection d’objets, de luminaires et de meubles de créateurs et designers français de 1920 à 1970, documentations ou provenance à l’appui. Elle s’attache également à faire découvrir des artistes moins connus, dont la qualité et l’élégance des créations nécessitent selon elle, une remise à l’honneur évidente.